Acheter un van aménagé : bonne idée ?

On voit de plus en plus de vans parcourir nos routes en périodes de vacances. Ils sont parfois aménagés tels de véritables maisons miniatures, à l’instar des caravanes et des camping-cars. Mais investir dans un van aménagé est-il réellement une bonne idée ?

De nombreux avantages

Si l’achat d’un van aménagé vous tente, sachez qu’ils présentent beaucoup d’avantages non négligeables :

  • Un gabarit facile à prendre en main : un van aménage est plus petit qu’un camping-car. Il se confond mieux dans le paysage et convient mieux à une utilisation quotidienne puisqu’il est plus simple à conduire et à garer.
  • Un véhicule polyvalent : un van aménagé peut servir de véhicule pour des déplacements quotidiens, tout en offrant la possibilité de partir en week-end ou en vacances à bord.
  • Un grand confort : bien qu’un van aménagé soit de taille réduite, la place dont il dispose est optimisée. Les équipements modulables vous permettent de rentabiliser chaque centimètre carré et d’inclure dans votre véhicule un lit, un frigo, des placards, et même des toilettes.
  • Un départ spontané : grâce à un van aménagé, il est possible de partir où vous le souhaitez à n’importe quel moment. Petit week-end en amoureux, escapade improvisée, vous pouvez voyager sans vous préoccuper de réserver un logement au préalable et prévoir votre destination au dernier moment.

Voici un article d’une nouvelle agence Freedom Camper à Bayonne.

Quelques inconvénients

Malgré toutes leurs qualités, les vans aménagés possèdent quelques points négatifs :

  • Bien que spacieux, il n’est pas possible de s’y tenir debout et ils ne disposent pas d’un équipement complet.
  • Ils ne sont généralement utilisés qu’en période chaude (printemps, été, début d’automne) car leur isolation n’est pas optimale et aucun système de chauffage ne permet de se protéger du froid.
  • Il est difficile de trouver ce genre de véhicule, et le prix des occasions est très onéreux par rapport au prix du neuf.
Article qui pourrait vous intéresser :  Voyage au Mexique : où visiter les cénotes ?